Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

[Officiel] - An Braz - le hussard des mots

"Evoquant dans ses poèmes des thèmes aussi divers que les problèmes de société, le quotidien, l'amour... ; de coup de gueules en coups de coeur, An Braz laisse filer sa poésie sur les rives du Styx et ailleurs..." Cyr

Le Silence De La Honte

undefined

Les veines explosant sous la peau,

La déchirant de mille et mille parts

La projetant, l’éparpillant en lambeaux

Se mélangeant et se confondant en bazar

Dans la boue épaisse et crasseuse du caniveau.

 

Jaillissant, une chaîne de volcans

Emerge, se transcende sous la douleur

Et vient compléter l’air par ce rouge sang

Dont ces photos, monochromes, effacent la couleur

Et suspend le formidable envol tel un arrêt du temps.

 

Les jeunes paraissent plus vieux

Que la grand-mère que vous n’osiez voir ;

Face aux adultes, les zombis semblent chanceux ;

Et face à leurs nourrissons, la peste semble dérisoire ;

A jamais vos tripes se gangrènent de ces souvenirs affreux.

 

Apothéose de la vision d’horreur,

Emerveillant spectacle de sensations

Vous transportant sur la scène de la peur,

Excitant vos veines à la limite de la consécration,

Intense moment où la vie prend corps de plein cœur.

 

Les bras dépecés, trahis par leurs veines,

La chair sous les yeux à vos regards dévoilée,

Une lèpre dans vos cœurs rassasiés par la peine

De la vue de ces hommes et enfants difformes révélés,

Incarnation de l’esprit des Hommes, de vous, êtres suprêmes.

 

Le champignon, qu’il soit de Paris

Ou de l’atome se sème puis se récolte,

La civilisation c’est ne jamais en être démuni,

Et qu’après tout ce temps de jachère des désinvoltes

Négocient ou bien parient la fin de ce jugé trop long sursis.

 

© An Braz

En savoir plus