Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

[Officiel] - An Braz - le hussard des mots

"Evoquant dans ses poèmes des thèmes aussi divers que les problèmes de société, le quotidien, l'amour... ; de coup de gueules en coups de coeur, An Braz laisse filer sa poésie sur les rives du Styx et ailleurs..." Cyr

Je !

Le temps gronde sa colère, l’océan vous menace,

Filez, filez vite vous cacher sous vos carapaces ;

Je sors sur la falaise montrer mon audace :

Je ne suis pas, serrai jamais mouton du berger,

Cette lie, poignets libres mais esprit enfermé.

Aucune idéologie n’enchainera ma liberté !

 

Vos porte-étendards grimpant les puits du Golfe,

En incontestés guides des peuples, fils d’Adolf,

Vous vous rêvez, foulant votre gazon de golf ;

Moi je lui préfère mes buissons d’épines :

J’y apaise ces maux nés de vos paroles malines

Et mes humeurs lunatiques et libertines !

 

Si mes propos parfois paraissent indécents,

Dites-vous dans vos crânes de bien-pensants

Que moi j’aime les nuits noires et le gros temps ;

Equilibriste saturnien, je prends à contre-pied

Vos basses politesses et inexpressives idées

Que sans égard il me plait de conchier !

 

Tous victimes, vous séquestrant vous-mêmes,

L’œil livide, le corps morne et l’âme blême,

Tandis que les tabous sont mes meilleurs thèmes.

Et plus filent les étoiles, plus je les dépasse,

Franchissant ces limites qui me font face

Dans votre univers « Bisouland » qui m’agace !

 

Et quand viendra l’heure de mon dernier mal

Je n’irai pas crever dans un lit d’hôpital

Mais me saouler dans une bacchanale ;

Je veux rejouer encore une dernière fois

Une à une toutes les pages du kamasoutra,

Chinoiserie pour faire de l’ombre à Saint Eloi !

 

© An Braz

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

An_Braz

Hussard des mots, jonglant entre poésie, pensées, pamphlets & calembours...

Commenter cet article

Marcel42 02/06/2011 04:07



J'adhère.



paulo-la-coqueluche 02/06/2011 03:52



Des paroles asénées mais on ne doit pas dire :
"fontaine , je ne boirais pas de "tonneau"

On ne sait pas quand,ou et comment nous finirons.
je lisais sur ce site un texte de Richepin (http://poeme.jepoeme.com/discussion-283616-Premiere_gelee_jean_richepin_de_circonstance/1.html)

Richepin qui a écrit les "gueux" et fini à l'académie.
Je pourrais à loisir donner d'autres exemples.
(Besson qui se retrouve à l'immigration...)
C'était juste pour dire cela..
Sinon je trouve des formules interéssante dans votre texte et la forme strophes 3rimes x 2 est originale.

ha, jeunesse qui ne connait pas demain ;
Je vous souhaite néanmoins , cette fin prometteuses..le plus tard possible..



korinkor 02/06/2011 03:52



excellent je vote, nous avons les même idées. u ne serais pas breton par hasard? moi je suis dans
le 22

kenavo



Jean_Paul 02/06/2011 03:51



La liberté de dire et de penser !
Mieux vaut être un loup solitaire et mourir d'avoir vécu libre,
plutôt qu'un mouton qui marche au pas bien nourri, mais que l'on
mène à l'abattoir, les plaisirs de la vie sont autant de fruits
qu'il y a d'idées, chacun(e) devrait avoir le choix..

Bonne fin de nuit



chevalesse 02/06/2011 03:50



Un plaisir de découvrir votre plume.
Merci, du partage.

Amicalement, chevalesse